L’OBSERVATION !

D’un premier pas, devenir observateur de ce que je suis !

Ce que je suis est le résultat d’expériences vécu qui évolue comme suit :

Expériences — conclusion – conviction — conditionnement – comportement — projection — perception. Le total de ce que nous sommes à toujours passer par ce processus.

J’ai longtemps accusé mes programmes personnels accumulés depuis des vies et des vies, cet outil que l’on nomme égo, d’être la cause de mes déboires. Cependant, après maint questionnement, réflexion et méditation, j’ai eu une réponse, comme un genre de prise de conscience.

J’ai soudainement, compris, que mon égo n’était pas la cause. J’ai compris que mon égo était un magnifique outil qui me permettait de pouvoir me rencontrer à travers l’extérieur.

L’image que j’ai reçue était un contenant, un dossier remplie des fichiers qui n’ont pas été fermés.

J’ai alors compris que s’était moi la cause, que s’était moi qui configurais, qui remplissait cet égo, ce contenant, de conditionnements suite aux expériences que je vivais et qui devenait mes comportements.

La causerie du 10 octobre portait sur LES TÉMOIGNAGES. Témoignages de quoi ? De l’observation de mes soi-disant comportements. Alors, peut-être, ai-je une clé pour ouvrir la porte à QUI JE SUIS !!!

Depuis plusieurs années à travers mon énergie projetée vers la différence, j’observe. J’observe ce que j’ai mis dans mon contenant. En silence, je suis présent à ce qui m’interpelle en dedans de moi lorsque je me rencontre à travers la différence (personne, animal, chose, circonstance, événement). La différence, bien qu’elle ou qu’il soit une entité à part entière, n’est finalement que ma propre énergie.

Suite à ces observations, je peux témoigner de l’amélioration de mon état mental, physique et émotionnel. Ce qui a comme résultat en bout de ligne une meilleure santé, un état de satisfaction quasi constant, une magnifique présence à la différence et une responsabilité de mon tout, total.

Je rencontre beaucoup de gens qui développent de plus en plus l’observation plutôt que de continuer à jouer les rôles de bourreau, victime, sauveur.

Ces témoignages sont une joie à entendre et ils sont fascinants, voir même Divin.

Pin It on Pinterest

Shares