NOUS AVONS TOUS TOUJOURS RAISONS !

Ce qui est étonnant de nous les êtres humains, c’est que nous avons tous, toujours raison. Sept milliards d’humains environ sur cette planète et chacun voit la couleur rouge de façon différente.

C’est stupéfiant de prendre conscience de cette information relative.

Ce qui est encore plus stupéfiant, c’est de comprendre que ce sur quoi je donne mon énergie, je vais le voir dans ma réalité, quoi que cela puisse être.

En outre, quand j’énonce que ça ne marche pas, ça marche, ça ne marche pas. Pourquoi ?

Parce que le fait que j’énonce que ça ne marche pas, je suis en train de créer toutes les énergies nécessaires à la création de cet énoncé. Et je vais le voir dans ma prochaine réalité.

Pour moi, nos réalités relatives viennent de nos croyances, nos croyances viennent d’une pensée acceptée, qu’elle soit de nous ou des autres. La pensée vient d’une interrogation, une constatation, ce sur quoi on s’arrête. Nous l’émettons par la bouche, nous nous entendons le dire ou entendons un autre le dire, ensuite nous rencontrons les témoins de notre parole et ce qui suit est la croyance.

Plus je crois en ce que je crois, plus je le matérialise dans une densité vibratoire concrète. C’est-à-dire que tout alentour de moi va être peint de cette croyance.

Je vais sortir de cette réalité le jour où, soit par la souffrance ou par autre chose, je mettrai fin à cette croyance.

Donc, il est facile d’accueillir ce qui est devant moi, car je sais maintenant que tout ce que la personne croit est vrai pour elle et pour ceux, dont cette croyance est acceptée.

Si je demeure dans cet entourage, je vais sûrement devenir cette croyance. Si je ne veux pas devenir cette croyance, c’est à moi de choisir autre chose.

Paradoxalement, si je mets de l’emphase sur le fait que je ne veux pas devenir cette croyance, je vais le devenir. Enfin…

En ce qui concerne le fait de la nécessité de l’ombre, ce n’est plus une nécessité, mais bien la compréhension que c’est une partie du TOUT, le Tout, que nous sommes tous d’ailleurs.

Lorsque je comprends dans mon ÊTRE que l’ombre et la lumière sont mon “entier”, je suis dans l’AMOUR…

Pin It on Pinterest

Shares